Conseil à l'entourage des patients de l'hépatite PDF Imprimer Envoyer

 

Conseil aux patients présentant une hépatite B chronique et à leur entourage.

 

Activité physique normale. Absence de régime alimentaire. La consommation d’alcool doit être évitée. Absence de contre-indication médicamenteuse absolue; cependant, il est prudent d’éviter les traitements immunodépresseurs et particulièrement les corticoïdes qui risqueraient de stimuler la réplication virale. Informer le patient sur les modes de dissémination virale : sexuelle (rapports protégés; vaccination du partenaire), plaie cutanée ou muqueuse (attention aux objets de toilettes qui devront rester personnels) mais également salivaire (contacts intimes). La surveillance biologique dépendra des lésions observées lors des examens de contrôle :

maladie évolutive :surveillance tous les 4 mois des transaminases.

 

sujet asymptomatique (transaminases normales) : une surveillance annuelle des transaminases paraît suffisante.

 

Un dépistage systématique de l’entourage vivant sous le même toit doit être réalisé. Une vaccination doit alors être effectuée si le VHB est absent ou si les ac anti-HBs sont négatifs.